szukaj
Wyszukaj w serwisie

Sto lat ! Sto lat ! Sto lat ! : Emigracja… « Immigration en France »

Danuta Tarnawska-Kasparian / 03.09.2021
« Studio Boissière »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Danuta TARNAWSKA/KASPARIAN et ses filles :  LYDIA et MACCHA                                                                                (1993 : 1er Salon des Expositions pour les Artisans et Commerçants de Montreuil Seine St-Denis)
« Studio Boissière » Danuta TARNAWSKA/KASPARIAN et ses filles : LYDIA et MACCHA (1993 : 1er Salon des Expositions pour les Artisans et Commerçants de Montreuil Seine St-Denis)

Niech żyją nam! STO LAT!

C’est comme un retour sur l’actualité, par les commémorations des nombreuses communautés, de leur immigration en France, et en particulier celle des Polonais après la Première Guerre Mondiale. Ils sont venus nombreux ….


Et ils sont toujours et encore là, de plus en plus nombreux, à s’être si bien intégrés … que de nombreux français se souviennent toujours d’avoir eu un grand-Père, une grand-Mère ou un grand oncle polonais dans la famille … même si de nombreux mariages entre différentes communautés ont aussi eu lieu.

« CELEBRATIONS DU CENTENAIRE DE L’ARRIVEE MASSIVE DES POLONAIS EN FRANCE » 2019 – 2023

Nous connaissons tous le fastueux Musée de l’Immigration à la Porte Dorée (Cité nationale de l’histoire de l’immigration de Paris) où avait eu lieu en 2011 cette extraordinaire Exposition sur l’Arrivée massive et intégration des travailleurs polonais en France : « POLONIA, des Polonais en France depuis 1830 » grâce au travail sans relâche durant toute sa carrière jusqu’à son décès, de Madame Janine Ponty, à qui nous devons ces devoirs de mémoire. Exposition construite grâce au travail d’exception de professeurs, écrivains et historiens, comme Madame Janine Ponty.

Mais la Pologne aussi a eu son rôle en tant que pays d’accueil pour de nombreuses populations, cherchant refuge pour sauver leur vie ; Ce fut le cas pour de nombreuses ethnies d’origine étrangère, comme les Juifs qui parmi les premiers, fuyaient de violentes persécutions en Europe de l’Ouest (France, Allemagne, Espagne ..) suite à l’épidémie de peste et autres raisons discriminatoires, les Juifs migrent massivement vers l’Est. C’est encore le Roi polonais, Casimir le Grand (1333-1370) qui avec bienveillance accepte tous ces réfugiés. D’autres nouvelles migrations apparaissent en Pologne, fuyant les nombreux conflits et guerres dans leurs régions : les Tatars …  depuis le 16ème siècle .. arrivés de Crimée,  tout comme les Karaïmes, depuis 7 siècles installés à Trakai (Lituanie) de religion courant du judaïsme . Des Polonais célèbres auraient des origines étrangères : Henryk Sienkiewicz … Magdalena Abakanowicz …Charles Bronson (acteur américain né Buchinski … le célèbre pop art américain Andy Warhol d’origine Lemkos – depuis le 13-14ème siècles rattachés aux Ukrainiens, suivant les diverses religions chrétiennes .. Les Roms aussi sont en Pologne depuis longtemps (15ème siècle) malgré leur origine lointaine qui serait aussi indo-européenne, … étant d’éternels nomades ..  N’oublions pas nos proches voisins, comme les Ukrainiens, les Lituaniens, les Biélorusses, les Slovaques, les Tchèques, les frères Hongrois, les Russes, etc … jusqu’aux Arméniens qui aussi remontaient vers la Pologne, dès le XIIème siècle, (sous le règne du Roi Léon II en guerre en Arménie avec les Seldjoukides) et participaient en Pologne à défendre les régions de Kamienec, contre les hordes turquo-mongoles qui attaquaient déjà l’Europe pour l’envahir : (650 lat polskich Ormian).

Mais, suite aux précédents génocides, une forte immigration arménienne est arrivée aussi en France, depuis les années 1920.

C’est suivant les diverses régions, où se sont intégrées les nombreuses communautés d’immigrants, que beaucoup de nouveaux musées présentent ainsi leurs archives, par de fabuleuses expositions à différents thèmes. Nous en découvrons dans le sud, le CPA dans la ville de Valence (Drôme), jusqu’au 19 Septembre, concernant la famille de Varastade Kasparian, rescapé du dernier génocide de 1915.

Archives Studio Boissière : Varastade et Roger Kasparian

Infos Montreuil 1994

Nous voici, pour ne pas les oublier, à transmettre quelques exemples de la vie d’immigrés de nos parents : (Echo de la Polonia : « WILNO 2015 : Gosciniec wilenski ») à la recherche des racines polonaises pour les petits descendants des courageux immigrés économiques ou politiques d’après les guerres dévastatrices en Europe – (Première Guerre Mondiale : 1914-1918 – Deuxième Guerre Mondiale : 1939 -1945 avec Agression de la Pologne par les Allemands le 1er Septembre 1939).

  • Joindre reportage Echo de la Polonia ; « WILNO 2015 »

  • Rappel des Expositions par Hanna Zaworonko-Olejniczak et Barbara Miechowka sur :               « L’Indépendance de la Pologne 1914-1921 »
  • « Le Traité de Versailles et les Frontières de la Pologne

 

  • « L’Immigration polonaise en France 1919-1945 »

  • « Participation des Immigrés polonais à la Deuxième Guerre mondiale » : P.J Pawel Tarnawski

LA POLOGNE A TOUJOURS TENDU LA MAIN ET LES BRAS A TOUS CEUX QUI ETAIENT EN DETRESSE DANS LEUR VIE.

Les soldats polonais expédiés par Napoléon en Haïti, ont refusé de participer à la remise en état de l’esclavage. Il en reste encore maintenant, des descendants aux yeux bleus et cheveux blonds !!!    : « Les Polonais Noirs d’Haïti » présentation par Josef Kwaterko – : reportage du 25.03.2019 à l’Académie des Sciences (PAN) à Paris.

Les Polonais combattront toujours avec les paroles du Héros national polonais, Tadeusz Kosciuszko :

–  « POUR NOTRE LIBERTE ET VOTRE LIBERTE »


2024-03-03 00:15:11