szukaj
Wyszukaj w serwisie


Pologne : 24e Journée du judaïsme dans l’Église en Pologne

BUREAU DE LA COMMUNICATION ÉTRANGÈRE DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES POLONAIS / 18.01.2021
Jewish Cemetary in Warsaw Brodno. Chief Rabbi of Poland Michael Schudrich sings Ps 130 in the Presence of Bishop Romuald Kaminski and Bishop Rafal Markowski, flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Jakub Troszyński
Jewish Cemetary in Warsaw Brodno. Chief Rabbi of Poland Michael Schudrich sings Ps 130 in the Presence of Bishop Romuald Kaminski and Bishop Rafal Markowski, flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Jakub Troszyński

La prière du rabbin et des évêques au cimetière juif de Varsovie, la liturgie de la parole avec les commentaires du rabbin et de l’évêque, et un concert de musique juive – tels furent les événements les plus importants de la célébration de la 24e Journée du judaïsme dans l’Église catholique en Pologne, ce 17 janvier.


La célébration a commencé par une prière des juifs et des catholiques rassemblés dans l’un des plus grands cimetières juifs du monde, le cimetière de Varsovie dans le quartier de Bródno, où environ 320 000 personnes sont enterrées. Le psaume 130 a été lu en polonais par Mgr Romuald Kamiński, évêque de Varsovie Praga, puis chanté en hébreu par Michael Schudrich, le grand rabbin de Pologne. Ensuite, il y eut un moment de prière silencieuse.

flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Jakub Troszyński

Comme chaque année, il y eut une liturgie commune de la Parole, avec des commentaires des côtés juif et catholique. Ils étaient basés sur une lecture du Livre du Deutéronome, d’où la devise de la célébration de cette année a été tirée : « La vie et la mort. Aujourd’hui je mets devant toi la vie et le bonheur, la mort et le malheur ».

Le rabbin Stas Wojciechowski a noté que ce fragment de la Bible est lu avant le Nouvel An juif, qui est le moment de réfléchir sur la façon dont nous avons utilisé notre liberté, c’est-à-dire sui nous avons choisi la vie ou la mort. Le rabbin a souligné que, dans la liturgie de la synagogue, ces mots doivent être interprétés dans le contexte de la conversion, car tant qu’une personne est vivante, elle peut se convertir.

flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Jakub Troszyński

Mgr Romuald Kamiński, dont le diocèse est le lieu de la célébration centrale de la Journée du judaïsme, a souligné que la devise de ce jour correspond à la situation pandémique actuelle, puisque nous parlons souvent de la vie et de la mort. Il a souligné qu’écouter la Parole de Dieu est un privilège, mais une question se pose : est-ce que j’écoute Dieu quand Il me parle ? A-t-il une chance de me rejoindre aujourd’hui par Sa parole ?, a demandé Mgr Kaminski.

Le Père Wiesław Dawidowski, membre du Comité de la Conférence épiscopale polonaise pour le dialogue avec le judaïsme, a souligné que le texte chrétien classique du début du 2e siècle, connu sous le nom de Didaché ou « L’enseignement des 12 apôtres », commence par ces mots : « Il y a deux voies. Une est la voie de la vie et l’autre la voie de la mort. Ils s’harmonisent avec ce que Moïse a dit. Le père Dawidowski a aussi attiré l’attention sur la difficile histoire commune des chrétiens et des juifs.

flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Jakub Troszyński

flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska, Jakub Troszyński

La célébration de la Journée du judaïsme s’est terminée par un concert de musique juive intitulé « Pour mes frères et sœurs » interprétée par le groupe de Symcha Keller. Les pièces musicales étaient entrelacées d’histoires sur la vie des Juifs polonais du passé et contemporains.

Mrg Rafał Markowski, président du Comité de la Conférence épiscopale polonaise pour le dialogue avec le judaïsme, a annoncé qu’en sa 25e année la Journée du judaïsme dans l’Église catholique en Pologne aura lieu à Poznan. Là, seront honorés des membres de l’épiscopat qui ont fait beaucoup pour le dialogue entre juifs et catholiques : Mgr Henryk Muszyński, Mgr Stanisław Gądecki et Mgr Mieczysław Cisło.

flickr.com/Koncert Symchy Kellera, flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Karolina Błażejczyk

flickr/Diecezja Warszawsko-Praska/Karolina Błażejczyk

flickr.com/Diecezja Warszawsko-Praska/Karolina Błażejczyk

La Journée du judaïsme dans l’Église catholique de Pologne est organisée à l’initiative de la Conférence épiscopale polonaise, pour promouvoir le dialogue interreligieux et aider à découvrir les racines du christianisme. Outre les célébrations centrales, il y a des programmes locaux dans les diocèses dans toute la Pologne.

Dodaj komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Wymagane pola są oznaczone *

Avatar użytkownika, wgrany podczas tworzenia komentarza.


2024-07-12 23:15:13