szukaj
Wyszukaj w serwisie

Le pape François a béni une autre cloche de Pologne “Voix des Enfants à Naître”

AH / 22.03.2023
Photo : Justyna Grzyb
Photo : Justyna Grzyb

La Fondation OUI A LA VIE envoie en Zambie la cloche ” Voix des Enfants à Naître ” bénie par moi-même. Que son son porte le message que toute vie est sacrée et inviolable, a déclaré le pape François lors de l’audience générale du 22 mars. Avant que l’audience ne commence, il a béni la cloche “La Voix des Enfants à Naître”. Des cloches similaires existente déjà en Pologne, en Ukraine et en Équateur.


« Chaque année, environ 50 millions d’enfants dans le monde sont assassinés à la suite d’un avortement. Cette cloche est là pour appeler à la réflexion et pour qu’il y ait de moins en moins d’avortements chaque année », a souligné Bogdan Romaniuk, vice-président de la Fondation OUI A LA VIE. Se référant à la guerre en Ukraine et à d’autres conflits armés dans le monde, Romaniuk a estimé que l’avortement porte les caractéristiques d’un crime analogue aux crimes de guerre contre l’humanité.

C’est la quatrième cloche à l’initiative de la fondation OUI A LA VIE de l’Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie. Elles pèsent une tonne et se situent dans des endroits insolites à travers le monde. Leur son est entendu pour la première fois dans la basilique Saint-Pierre du Vatican Place Saint-Pierre à travers le coup symbolique du pape François. Jusqu’à présent, des cloches ont été fabriquées pour la Pologne, l’Ukraine, l’Équateur et la Zambie. Des pays comme la France, le Mexique et le Nicaragua ont également exprimé leur intérêt pour les cloches. “Je pense que cette cloche est une étincelle qui jaillit de la Pologne et se répand dans le monde entier”, a déclaré Bogdan Romaniuk.

Bogdan Romaniuk a souligné que la consécration de la cloche a eu lieu presque à la veille du Jour de la Sainteté de la Vie. Il a également souligné que le souci de protéger la vie était très cher à St. Jean-Paul II, créateur de la Journée de la Sainteté de la Vie, célébrée par l’Église en Pologne à l’occasion de la célébration de l’Annonciation du Seigneur le 25 mars. Elle s’est exprimée, par exemple, dans l’encyclique « Evangelium vitae ». “Nous, qui avons grandi à l’époque du pontificat de Jean-Paul II, avons exploré son message, nous pouvons affirmer avec certitude que cette cloche, cette étincelle qui appelle à la vie conçue, découle également de l’enseignement de Saint Jean-Paul II.» – a souligné le vice-président de la Fondation OUI A LA VIE.

La cérémonie de consécration de la cloche le 22 mars à la salle Paul VI, outre la délégation de la Fondation OUI A LA VIE, a été suivie par l’archevêque de  Lusaka Alick Banda et un prêtre polonais qui travaille en Zambie depuis plus de 30 ans, le P. Wojciech Lapczyński. Ensuite, la cloche ira à la cathédrale de l’Enfant Jésus à Lusaka et visitera de nombreux endroits en Zambie. “Nous croyons que ce symbole véhiculera le message que chaque vie est sacrée et inviolable”, a souligné Bogdan Romaniuk.

La dernière cloche “Voix des Enfants à Naître” a été fabriquée comme les autres dans l’atelier de fonderie de Jan Felczyński à Przemyśl. Le modèle pour l’Afrique a un symbole unique des anneaux épiscopaux de Zambie et de Pologne reliés par un anneau, commémorant la réunion du clergé, et l’inscription “Un signe du lien spirituel entre l’Église catholique romaine de Zambie et de Pologne. Varsovie, 17 mai 1970. »

La Fondation OUI A LA VIE est basée à Rzeszów dans le sud-est de la Pologne. À travers diverses initiatives et projets, elle rappelle activement la nécessité de protéger la vie humaine dès conception jusqu’à la mort naturelle. L’une des initiatives les plus importantes ce sont les cloches de la “Voix des Enfants à Naître”.

 

Source : FNS

Dodaj komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Wymagane pola są oznaczone *

Avatar użytkownika, wgrany podczas tworzenia komentarza.


2024-04-19 23:15:12