szukaj
Wyszukaj w serwisie

Capturé par l’amour du Saint-Père – Chevaliers de Jean-Paul II en France

Joanna Okarma / Artur Hanula / 13.05.2024
Licheń, Chevaliers de Jean-Paul II en France, photo : 
archives privées de T. Różycki
Licheń, Chevaliers de Jean-Paul II en France, photo : archives privées de T. Różycki

Sanctification personnelle des Chevaliers selon des enseignements de Saint Jean-Paul II le Grand, défense des valeurs chrétiennes, études des 14 encycliques de St. Jean-Paul II, l’aide fraternelle et les actes de miséricorde – tels sont les principaux objectifs de l’Ordre des Chevaliers de Saint Jean-Paul II le Grand, dont le Frère Tadeusz Różycki de Paris, l’un des Chevaliers qui ont également leur propre province en France, a parlé dans une interview pour le portail Polskifr.fr. Le 13 mai marque le 43e anniversaire de l’attentat contre le pape polonais.


«La création de l’Ordre des Chevaliers de St. Jean-Paul II le Grand est un témoignage vivant de gratitude pour le don de béatification et de canonisation du bien-aimé Saint-Père Jean-Paul II le Grand» – a souligné Tadeusz Różycki.

Les débuts de la formation des Chevaliers sont associés à l’archevêque Henryk Hoser, ancien Ordinaire de Varsovie-Praga. «Il a eu l’idée d’impliquer et d’activer les hommes célibataires et mariés de l’Église catholique romaine dans la mission de la nouvelle évangélisation, car il a confirmé le fait que les femmes sont plus actives dans le domaine de la religion et de l’évangélisation que les hommes» – a noté Frère Różycki lors d’une conversation avec Joanna Okarma. «Son désir était que les hommes suivent les traces du Saint-Père Jean-Paul II afin de devenir des apôtres à l’exemple du Christ» – a ajouté Frère Tadeusz. La formation est présente dans les pays suivants : l’Ukraine, la Lituanie, la France, l’Espagne, l’Italie, le Canada et les Philippines.

Journée Mondiale de la Jeunesse à Lisbonne, Jeunes avec le représentant des Chevaliers – Frère Tadeusz, photo :
archives privées de T. Różycki

Chaque Chevalier essaie de mettre en pratique l’invitation de St. Jean-Paul II à rejoindre la nouvelle évangélisation. «La nouvelle évangélisation ne consiste pas à prêcher un ‘nouvel Évangile’, ni à retirer de l’Évangile tout ce qui semble difficile à concilier avec la mentalité contemporaine. Ce n’est pas la culture qui est la mesure de l’Évangile, c’est Jésus-Christ qui est la mesure de toute culture et de toute œuvre humaine» – a expliqué le Chevalier polonais de Paris.

Jean-Paul II est une figure particulièrement importante pour chaque Chevalier. Dans une interview pour le site Polskifr.fr, Frère Tadeusz a partagé son témoignage personnel sur le pape polonais : «Il a été chef de l’Église pendant de nombreuses années, une autorité dans l’Église et dans la société. Il a été un ami des jeunes, un professeur très aimé à l’Université et toujours un guide spirituel. En tant qu’évêque et cardinal, au Concile Vatican II, dans toutes ces fonctions, il s’est révélé un spécialiste avisé, il dit avoir traité avec respect toute personne à travers le Christ. Ainsi a t il essayé de toucher des gens sur tous les continents et dans leurs langues. Il a établit le contact avec les grands de ce monde et avec les pauvres, leur apportant la vérité de la Parole de Dieu. L’intelligence perspicace et l’humilité que Dieu lui a données lui ont permis de rester le Grand». Le Frère Różycki a souligné que d’autres Frères parlaient du Pape avec la même intensité. Leurs déclarations témoignent d’une «grande admiration pour Saint Jean Paul II le Grand et de son amour ardent qui nous conduit à la sainteté».

Tout homme catholique romaine, qu’il soit laïc, prêtre ou personne dont le mariage a été confirmé invalide, peut rejoindre les Chevaliers. Même les jeunes garçons peuvent rejoindre la formation. «Les hommes vivant ensemble, divorcés ou engagés dans de nouvelles relations non sacramentelles ne peuvent pas rejoindre l’Ordre des Chevaliers» – a expliqué Fère Tadeusz. «Les Chevaliers de Jean-Paul II adhèrent non seulement aux structures de l’Église, mais pour devenir actifs dans la vie sociale et patriotique. Les Chevaliers de l’Ordre sont tenus à soutenir et à défendre courageusement la réputation du clergé catholique» – a déclaré Tadeusz Różycki.

La Règle de l’Ordre des Chevaliers de St. Jean-Paul II le Grand prévoit une structure organisationnelle spécifique, composée de 4 degrés chevaleresques (charismes) : la foi, la miséricorde, la solidarité, le patriotisme, ils seront progressivement assumés par les Chevaliers. Les Frères se distinguent par leur appel caractéristique, leurs symboles et leur tenue de chevalier. Les Chevaliers sont invités à faire des retraites en France, par exemple à la Maison de la Mission catholique polonaise à La Ferté-sous-Jouarre.

Actuellement, le Général de l’Ordre est le Frère Krzysztof Wąsowski et le Provincial pour la France est le Frère Andrzej Tokarski. La première Bannière des Chevaliers de France a été établie en 2021 dans la paroisse de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie à Paris «Concorde». Actuellement, le père spirituel des Chevaliers est le Père Łukasz Skawiński, curé de «Concorde». Les Chevaliers entreprennent diverses activités dans la paroisse et soutiennent les prêtres dans leur ministère. Ils sont également impliqués dans d’autres initiatives, telles que «Adoption du cœur», par laquelle le Chevalier offre des prières et un soutien financier à un enfant dans les pays de mission. La tâche des Chevaliers est également de promouvoir la formation en dehors de la paroisse.

Frère Andrzej Tokarski avec Mgr Paweł Gonczaruk, photo :
archives privées de T. Różycki

Afin de lire en détail la Règle de l’Ordre des Chevaliers de Saint-Pierre Jean-Paul II le Grand (Regula Ordinis Militiae Sancti Ioannis Pauli II), vous pouvez visiter le site https://rycerzejp2.org/. Vous pouvez également y trouver plus d’informations sur les Chevaliers.

Dodaj komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Wymagane pola są oznaczone *

Avatar użytkownika, wgrany podczas tworzenia komentarza.


2024-05-17 23:15:12